Qu’est ce que le gel des tarifs règlementés ?

Étant parmi les solutions les plus appréciées en France, les tarifs réglementés emploient des prix d’électricité étant régulés et également, fixés par l’Etat. Puisque sur le marché de gros de l’Europe, les prix du courant ont augmenté, ces tarifs aussi devraient augmenter. Néanmoins, pour la protection des ménages modestes, l’Etat a décidé de mettre en place un gel des tarifs réglementés. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet.

Les tarifs réglementés de l’électricité : que désignent-ils ?

Les tarifs réglementés ou tarifs bleus s’agissent des tarifs qui sont offerts de manière exclusive par EDF, ainsi que par certaines sociétés de distribution locales ou ELD. Ce qui particularise ces tarifs, c’est le mode fixation, ainsi que de régulation des prix revenant seulement à l’Etat. Il existe une concurrence entre ces tarifs et les tarifs du marché depuis que le marché du courant s’ouvre en 2007. Quant aux tarifs du marché, ils sont fournis par des fournisseurs alternatifs. À l’opposé de l’EDF et aussi aux ELD, ce sont ces fournisseurs alternatifs qui établissent leurs tarifs librement. Il suffit alors de comparer les prix des fournisseurs d’électricité sur un comparateur en ligne pour sélectionner les offres qui conviennent à vos besoins et en fonction de vos budgets.

La composition des tarifs réglementés

C’est au minimum 2 fois par an que s’effectue l’évolution des prix de l’électricité. D’abord, le prix d’un abonnement par mois assimilé aux TR (tarifs réglementés) est variable, selon la puissance offerte aux consommateurs. Sur la facture du courant, c’est la part fixe. Après, les TR sont aussi composés du prix du kilowattheure d’électricité. Celui-ci varie selon la consommation d’électricité du foyer. Ce prix unitaire recouvre les coûts de production et les frais d’expédition du courant sur les réseaux. Et, à ceux-ci s’ajoutent ainsi les taxes sur l’électricité comme la TVA, la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement), la CSPE, la TCFE.

Le gel des tarifs réglementés

Suite à l’accroissement des coûts quant à l’approvisionnement de l’électricité, une hausse des tarifs réglementés de vente a été proposé par la CRE. Le gouvernement a prévu de multiples dispositions afin d’assurer ainsi le gel des tarifs réglementés, et de freiner également les impacts de l’envolée du prix d’énergie sur le marché. C’est surtout un plafonnement ayant pour objet la limitation de l’élévation moyenne relative aux factures d’énergie (notamment pour les foyers les plus vulnérables). Tous les citoyens sont concernés par ce bouclier tarifaire quel que soit le fournisseur. En outre, le gel des tarifs réglementés sert à maintenir la compétitivité de l’économie, offre également une protection quant au pouvoir d’achat des ménages.

Heures pleines & heures creuses : comment payer moins ?
Que signifient les classes énergétiques ?