Dans quel cas le parafoudre est obligatoire ?

Un parafoudre est un appareil de protection branché en série avec une installation électrique dite « sensible ». Dans quelles circonstances et sur quels types d’installations est-il obligatoire de le mettre en place ?

Parafoudre : exigence d’une installation électrique

Un parafoudre est un dispositif d’isolement qui protège les équipements électriques contre les surtensions, les décharges de foudre et les surintensités. Pour répondre aux exigences de sûreté des personnes, des biens et des installations électriques, en cas de surintensité ou de surtension, le parafoudre évite l’intrusion de l’énergie dans les réseaux électriques. De même que les fusibles, les parafoudres agissent de manière asynchrone et selon le principe du circuit de fuite. Lorsque vous devez installer un parafoudre, vous devez tout d’abord connaître la source d’énergie.

Quand utiliser un parafoudre ?

En principe, le parafoudre est obligatoire sur les installations qui sont soumises aux risques de surintensité, de décharges de foudre et de surtension. Voici quelques installations qui présentent ces risques:

  • Les installations à haute tension (tension supérieure à 1 000 V)
  • Les installations de production d’électricité (centrales électriques, réseaux électriques de transport)
  • Les installations d’utilisation d’énergie électrique (installations industrielles, installations de chauffage, installations de climatisation)
  • Les installations de distribution (compteurs et répartiteurs de l’énergie électrique).

Le parafoudre est un équipement électrique dont l’installation répond à des règles de sécurité très strictes. Il est ainsi important de le faire poser par un professionnel pour vous garantir une sécurité totale même si vous pouvez le faire par vous-même. Les travaux d’installation se font généralement en moins d’une heure.

Comment bien choisir un parafoudre pour ses installations électriques ?

Pour choisir un parafoudre, il est également recommandé de consulter les avis des experts. Une auto-alimentation par parafoudre est plus simple à mettre en place et à gérer que l’alimentation par compteur. En effet, le parafoudre génère un signal d’alarme en cas de coupure, il permet donc de réagir avant que les performances de l’enceinte ne soient affectées. Il s’agit d’un dispositif électrique facile à installer et à utiliser qui vous permettra de limiter les risques de défaillance. En revanche, son prix d’achat est un peu plus élevé que celui d’un compteur. Il existe plusieurs types de parafoudres : un parafoudre bipolaire, triphasé, ou monophasé. Selon le type de votre installation électrique, vous aurez besoin d’un ou de deux parafoudres. Il est important de bien choisir le parafoudre qui sera compatible avec l’enceinte acoustique afin qu’il puisse être installé facilement et qu’il fonctionne correctement.

Quelles sont les normes électriques pour une salle de bain ?
Qu’est ce que le courant monophasé ?